Immelman-imés

Les animés diffusés actuellement au Japon

29 mars, 2009

Michiko E Hatchin 21-22 (Final)

Classé dans : Michiko To Hatchin — immelman @ 18:57

Michiko E Hatchin 21-22 (Final) dans Michiko To Hatchin michikoehatchin2101michikoehatchin2102 dans Michiko To Hatchin
michikoehatchin2103michikoehatchin2104

Team: BSS

Toutes les choses ont une fin, mêmes les bonnes. Je ne me suis pas ennuyé une seule seconde avec cette série. Les 2 derniers épisodes ne sont pas les meilleurs, mais closent la série de façon pas trop mauvaises. Dans cet épisode, Hatchin et Satoshi se mettent en relation avec un gang local pour retrouver Hiroshi. Ca va plutôt mal se passer comme on pouvait s’en douter, et Satoshi va finir assez minablement. C’en est presque décevant pour un personnage qui commençait à devenir sympathique. Michiko, traquée par la police, va finir par retrouver Hatchin. Elle aura dû prendre des otages, dont un qui se fait abattre froidement par un policier à la suite d’une bavure. Le crime sera mis sur le dos de Michiko, mais qu’importe, elle est maintenant avec Hatchin.

On pourra aussi voir pour la première fois Hiroshi en chair et en os, qui essaie encore de s’échaper. La suite dans le prochain épisode.

michikoehatchin2202michikoehatchin2203
michikoehatchin2204michikoehatchin2201

Team: BSS

Tout ne se passe pas comme on aurait pu l’espérer. La traque par la police continue, et elle va mal se finir, malgré tous les efforts des deux filles. Le chef de la police locale est un vrai pourri, prêt à abattre sa cible, ainsi que Hatchin si il le faut. Inutile de tourner autour du pot, les policiers finissent pas les coincer. Heureusement, l’intervention miraculeuse de Atsuko et Ricardo va leur donner un bref répit, le temps de retrouver Hirshi à la gare. Pour une raison qui m’est inconnue, Hiroshi n’a pas pris le train alors qu’il le pouvait. Il a décidé de rester attendre à la gare. Cela donne lieu à la retrouvaille qu’on attendait depuis 20 épisodes. Pas aussi émouvante qu’on aurait pu le penser. Michiko réalise sans doute qu’il n’est pas l’homme incroyable qu’elle avait pu le penser, ou l’imaginer. C’est un brave type, mais complètement désuni, paumé. Ce n’est pas le manque d’affection qu’il montre envers Hatchin ou Michiko qui est anormal. Après tout, ça fait 10 ans qu’il n’a pas vu Michiko qui est désormais une fugitive. Après tout, c’est la première fois qu’il rencontre sa fille qu’il a abandonné avant même qu’elle ne naisse. Sa réaction est normale, humaine. Ce qui est frappant, c’est de voir à quel point il est pathétique: il a passé sa vie à fuir, à errer, il n’est sans doute pas heureux. Mais par là même, on ne le plaint pas non plus, vu que sa situation actuelle n’est que la conséquence logique des choix qu’il a eu tout au long de sa vie. Et des opportunités il en a eu. Finir sa vie avec l’une des femmes qu’il a séduites (Michiko, ou la productrice de tomates géantes), ou encore trouver un métier enrichissant (acteur). Je ne comprends pas bien pourquoi il a refusé ces choix de vie facile, et pourquoi il a préféré fuir. Etait-il menacé? Il avait pourtant Satoshi de son coté, un allié de poids. Bref, cette incompréhension ne permet pas qu’on le plaigne, ni qu’on le prenne en sympathie. C’est sans doute aussi cette incompréhension qui empêche Michiko de retomber amoureuse. Lui même n’a pas d’explications, ni de mots d’excuses pour Michiko lorsqu’ils se retrouvent.
La pitié prend part sur l’amour, et Michiko décide d’aider ce pauvre homme. Elle fait ainsi d’une pierre deux coups en décidant de laisser Hatchin aux soins de son père génétique. Quelqu’un pourra s’occuper d’elle, et elle pourra s’occuper de lui. Après cela, elle se rendra à la police.

Au final, c’est une fin assez amère pour cette série remplie de bonne humeur. On voit Hatchin une dizaine d’années plus tard, seule avec un gosse. Délaissée par Hiroshi qui s’est encore tiré avec une femme, et délaissé par le père de l’enfant, dont on ne connait rien. Elle n’a pas l’air malheureuse, mais ce qui la fait tenir, c’est la perspective de retrouver Michiko, sa mère/soeur adoptive. Ce qu’on pourrait reprocher à cette fin, c’est qu’elle manque d’une touche émotionelle. Je n’ai pas été très ému de voir cette Hatchin toute seule avec sa gamine, ni par la retrouvaille à la toute fin avec Michiko. Pourtant la musique était sympa, et les images très belles. J’ai peut être été rebuté par le character design de Hatchin version adulte. C’est vraiment dommage de finir sur une note un peu négative alors que j’ai adoré cette série.

2 réponses à “Michiko E Hatchin 21-22 (Final)”

  1. Bataille dit :

    Tout à fait d’accord, un excellent anime, juste déçus par cette fin qui m’a donné la sensation d’une fin bâclé, une fin qui est à la fois rapide, qui ne répond pas à toutes nos questions et attentes mais surtout qui est sans émotions. Dommage de finir sur cette fin qui n’est pas à la hauteur de l’anime.

  2. Alexandre dit :

    Je suis d’accord avec vous deux, personnellement le faîte que Hiroshi ce « barre » ne ma pas étonné outre mesure, mais alors de voir Anna seule avec ce môme et surtout avec une tête inchangé alors qu’elle est rendus adulte, j’ai pas du-tout apprécié, même si je pense que l’anime ce veux critique sur les condition de vie en Amérique du Sud j’aurais bien aimé mon happy end moi, j’en suis pourtant pas friand mais bordel ce manga est tellement réaliste sur le point émotionnel qu’après avoir vécu tant de merde on voulait que nos deux héroïnes s’en sorte ensemble, que Anna dise à Michiko qu’elle la considere comme sa mère…

    Excellent manga tout de même.

Laisser un commentaire

 

manga |
les jeunes acteurs célèbre |
DOCTEUR WHO |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Casting de Scrubs
| patitofeodtmc190
| jeffhardy59100