Immelman-imés

Les animés diffusés actuellement au Japon

24 avril, 2009

Avis: ** Druaga no To (17/20) **

Classé dans : Druaga no Tou,[*Animés finis*],[*Evaluations*] — immelman @ 21:51

Avis: ** Druaga no To (17/20) ** dans Druaga no Tou druaganotoswordofuruk11druaga0903 dans [*Animés finis*]
druaga0803fw3 dans [*Evaluations*]druaga060706hp7
druaga060704cx0druaga0501xd1

Je vais noter l’ensemble des deux saisons en une seule fois, car à mon sens, il s’agit d’un tout indiscociable. Certes, tout le monde le reconnaitra, même moi, la première saison intitulée « The Aegis of Uruk » était meilleure que la deuxième saison, en terme de récit, d’intensité dramatique, et de comédie. La deuxième saison intitulée « The Sword of Uruk » était un peu moins bonne, notamment son dernier épisode, mais elle contient aussi son lot de suspense et bons épisodes.

Pour résumer rapidement, Druaga no To raconte l’histoire de Jill, de son frère Neeba, et de leurs compagnons qui tentent de monter dans une tour remplies de monstres, et censée abriter un trésor capable d’exaucer un voeu, à son dernier étage. Il est gardé précieusement par un monstre légendaire, le terrible Druaga. Les aventuriers se pressent tous dans cette tour dans laquelle ils se livrent une course, ce sont les « grimpeurs ». Voilà pour le pitch très général.

Druaga no To est un animé qui a réussi à mélanger action heroic fantasy et humour avec un équilibre parfait. Les blagues sont souvent légères, pas trop nombreuses pour ne pas que ça devienne lourd, mais arrivent juste quand il faut. Le reste du temps, Druaga no To est une série d’action, type RPG, dans laquelle les personnages affrontent des monstres différents à chaque étage, en se débarassant des groupes d’aventuriers malintentionnés, et en évitant les nombreux pièges de la tour. L’action n’est pas non plus complètement folle, et laisse place à de nombreux moments calmes pour développer les personnages. Cela permet de ravir tous les spectateurs, qu’ils soient fans d’action, ou d’histoire bien écrite. De nombreux twists agrémentent  la progression des grimpeurs, ce qui rend cet animé si savoureux.
La deuxième saison est nettement plus basée sur l’action, qui est, je le reconnais, assez mal animée dans l’ensemble. L’animation est assez cheap par rapport à la concurrence, mais en opposition, on a character design assez bien foutu (Fatina est un des personnages féminins les plus réussis de l’année dernière). L’autre point noir de cette deuxième saison, c’est son dernier épisode (que je n’ai pas bloggé par flemme). Le combat final est ridiculement « Narutesque », et ça ne colle pas du tout avec le reste de la série. C’est vraiment dommage de finir comme ça. Cette saison a deux épisodes qui sortent du lot: son premier, et l’épisode de « l’étage de la maison des morts ».

Pour finir, je dirais que Druaga no To est une série qui me tient vraiment à coeur, riche en bons moments passés devant, et qui m’a toujours gardé en haleine.

Histoire/Scénario/Dialogue: 3/4
Le scénario est à la base très classique, inspiré d’un vieux RPG sur nintendo. Mais les rebondissements sont souvent énormes.
Musique/Opening/Ending/Doublages: 2/2
Impecable de ce coté là, comme bon nombre d’animés d’heroic fantasy. Les musiques sont épiques, et les deux opening sont carrément énormes. Le premier ending est fantastique aussi.

Animation/Design/Character Design: 2/3
Bon character design, mais l’animation pêche parfois.

Réalisation/Emotion/Ressenti: 5/5
Oui, la note maximale. J’ai adoré cet animé remplie de moment drôles, tristes, et intenses dans tous les cas. J’ai hésité à pénaliser la série à cause de son dernier épisode, mais ça aurait été trop sévère.

Personnages: 3/3
C’est l’autre force de Druaga no To. Les personnages sont bien peints dans la première saison, et sont tous très attachants. Même le naïf Jill,qui a pourtant toutes les caractéristiques pour être énervant est un très bon personnage.

Bonus: 2/3
Bonus « Opening »: là je crois que ça s’impose. Deux Openings excellents comme ça, ça se note.
Bonus « Personnages »: Il y a un paquet de personnages, et pourtant, tous sont bien particuliers, et possèdent leur propre charisme et personalité. C’est tellement bien quand les personnages sont tous mis en valeurs, il n’y a presque pas de second role. 

Laisser un commentaire

 

manga |
les jeunes acteurs célèbre |
DOCTEUR WHO |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Casting de Scrubs
| patitofeodtmc190
| jeffhardy59100