Immelman-imés

Les animés diffusés actuellement au Japon

5 mai, 2009

** Avis: Birdy The Mighty Decode (18/20) **

Classé dans : Birdy the Mighty Decode,[*Animés finis*],[*Evaluations*] — immelman @ 17:09

** Avis: Birdy The Mighty Decode (18/20) ** dans Birdy the Mighty Decode birdydecode07se5birdydecode03rl1 dans [*Animés finis*]
birdydecode20502 dans [*Evaluations*]birdy1101
birdydecode20602birdydecodes20704
birdydecodes20804birdy0901

Aussi appelé Tetsuwan no Birdy (Birdy the mighty). Réalisé par le studio A1 Pictures, ce projet réunit quelques grandes figures de l’animation. Le créateur du manga original, Yuki Masami, plus connu(e?) pour Patlabor, le directeur/Réalisateur Kazuki Akane, qui a nottament crée Noein, un petit chef d’oeuvre en 26 épisodes en 2005. Hiroshi Onogi est aussi associé au projet, en tant que second de Kazuki Akane, et a participé à de nombreux projets prestigieux, tel que le récent Xam’d Lost Memories. On attendait Kazuki Akane au tournant, après Noein, et on peut dire qu’il a bien assuré encore une fois.

La série est séparée en deux saisons de 12 épisodes, qui ont été diffusée pratiquement à la suite, avec à peine un mois de pause entre les deux. Je peux comprendre pourquoi A1 pictures a scindé sa série en deux partie; elles sont bâties sur un même schéma, à savoir 6 premiers épisodes d’introduction et de développement, et 6 derniers épisodes d’action/conclusion, dans lesquels l’action et les révélations/twists s’enchaînent.

Pour résumer la première saison, le héros Tsuotomu Senkawa se fait tuer accidentellement par Birdy, un agent spécial d’une autre planète. Birdy décide alors de prendre la conscience de Tsuotomu dans son corps en attendant que son corps soit « réparé ». Le duo Birdy/Senkawa doit donc alterner de vie, entre la vie lycéenne de Senkawa, et l’enquete de Birdy. Senkawa a une place plus importante dans cette première saison que Birdy, bien qu’au final, l’enquête de Birdy va rejoindre la vie privée de Senkawa. Cette première saison offre un final plutôt tragique.
La deuxième saison est la suite directe des évênements précédents, après qu’une partie de Tokyo se soit faite détruire par le ryunka, une arme extraterrestre expérimentale. La fédération galactique décide de punir les responsables de cet attentat, et parmi ces responsables 6 d’entre eux s’échappent, et viennent se réfuguer sur Terre. Birdy aura pour mission de retrouver et de capturer ses fugitifs. Problême, quelqu’un en veut à ces prisonniers, et commencent à les tuer l’un après l’autre. D’autre part, Birdy retrouve par hasard son ami d’enfance, Nataru, qui semble lié d’une certaine façon aux fugitifs.

Birdy the Mighty decode est assez sympa à regarder, certains épisodes sont un peu mous, comme les premiers épisodes de la deuxième saison, et les épisodes du milieu de la première. En dehors de ceux là, les trois derniers de la première, et les 6 derniers de la seconde sont fantastiques. On a donc une série un peu inégale, mais qui prend ses responsabilités lorsqu’il s’agit de faire avancer l’histoire. Les épisodes un peu moins bons se font vite pardonnés.

 

Histoire/Scénario/Dialogue: 4/4
L’histoire est bien menée jusqu’à son dénouement. Il n’y a pas de faille apparente, c’est du solide, et du bon, avec des twists qui savent arriver quand il faut.

Musiques/Opening/Ending/Doublages: 2/2
Le thème principal est sympa, et surtout, l’opening de la deuxième saison est un de mes préférés de l’année dernière. A lui seul il mérite la note de 2.
Animation/Design/Character Design: 3/3
Excellent de ce coté là. L’animation est vraiment chouette, mais surtout, le character design de Birdy est vraiment parfait. Sur le dernier combat, et pendant le combat contre le robot dans le flashback, le studio s’offre même le luxe de rajouter des effets de déformation/simplification des traits qui ont de la gueule (ça ressemble à la même méthode employée sur Noein). C’est la petite touche Arty, qui ne plairait je pense pas à tout le monde.

Réalisation/Emotion/Ressenti: 4/5
Si la série avait été égale, j’aurais mis sans doute 5, mais la faiblessede certains épisodes m’ont fait descendre mon intéret. Heureusement que j’ai persévéré pour atteindre les scènes grandioses des épisodes suivants. Car oui, les épisodes atteignent une intensité ahurissante vers la fin. Et je ne parle même pas du combat du dernier épisode qui m’a soufflé.

Personnages: 3/3
Je regrette un peu que les amis de Senkawa n’aient pas plus de relief, mais c’est au profit des autres personnages et des méchants. Pour une fois, les flashbacks ne sont pas ennuyeux, et permettent vraiment de s’intéresser aux histoires des personnages. Le travail accompli au final est très bon; j’ai l’impression qu’ils ont tous une place importante, et sont tous intéressants. De plus, les « méchants » (en dehors de l’indien de la première saison) ont vraiment des motifs importants pour agir de la sorte. Ils sont « humains ».

Bonus: 2/3
Bonus « Scènes d’action » =+1
Bonus « personnage » =+1 (pour tous, mais pour Birdy surtout)

Laisser un commentaire

 

manga |
les jeunes acteurs célèbre |
DOCTEUR WHO |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Casting de Scrubs
| patitofeodtmc190
| jeffhardy59100