Immelman-imés

Les animés diffusés actuellement au Japon

23 août, 2009

Résumés de la semaine (1)

En attendant que je finisse de reparler de toutes les séries que je regarde en ce moment, parlons juste des épisodes que j’ai regardés cette semaine. C’était une semaine chargée en émotions, tant du point de vue de ma vie réelle, que des épisodes. C’est normal, certaines séries du printemps font leur sprint final vers leur dernier épisode. En tout cas, nous téléspectateurs, on se régale.

Je mets de côté Guin Saga et Aoi Hana que je regarde par paquet de 3 ou 4 épisodes quand il m’en prend l’envie. A noter que Mouryou no Hako a pratiquement fini d’être traduite. Il manque juste le dernier épisode (13) qui met un peu de temps. Mais bon, ça faisait 6 mois qu’on avait pas eu de nouvelles, donc je ne suis plus à quelques semaines près. A noter que je regarde aussi Himitsu the Revelation, une série de l’année dernière dont je parlerai bientôt, et dont le manga paraît en France (« The Top Secret »). Je ne l’ai pas lu, mais s’ il est au niveau de la série, c’est du très lourd.  Je m’apprête à regarder dans le mois qui arrive quelques séries (sûrement quand j’aurais fini Himitsu): Utena (un vieux classique), Tytania (une série récente), et Hi-no-tori (Phoenix en anglais).

 

Full Metal Alchemist 2- Brotherhood (20)

Résumés de la semaine (1) dans CANAAN fmasemaine3vlcsnap355201 dans FMA 2 - Brotherhood

Après un épisode 19 qui est le meilleur épisode jusqu’à présent (aucune contestation possible, Roy Mustang a mis la barre très haut), voilà l’épisode 20 qui va avoir du mal à faire mieux que son prédecesseur. Il apporte quand même son lot de temps forts avec la première confrontation Honenheim/Edward, qui manque un peu d’intensité. Je ne veux pas parraître vieux grincheux-fanatique-du-manga, mais là, le manga réussit mieux à rendre la rencontre intense. L’animé réussit quand même à garder la froideur déconcertante de Honenheim, et tout le mystère qui l’entoure. La scène de l’exhumation vaut aussi son pesant de cacahouètes.

Umineko no naku koro ni (07)

uminekosemaine2 dans Pandora Heartsuminekosemaine1 dans Phantom -Requiem of the Phantom

Alors que Higurashi no naku koro ni mettait du temps à dévoiler son coté surnaturel, et au final tentait de ne pas insister dessus, Umineko semble prendre le chemin inverse. On a droit à un grand moment de WTF!! avec Shanon qui sort un Katar magique de son bras, et se bat contre des minotaures crées par Beatrice la sorcière. Il est à présent certain que Umineko restera inférieur en terme de qualité à Higurashi. La raison principale étant qu’il y a trop de personnages, et que leur mort m’indiffère. Umineko ne peut pas passer autant de temps à décrire le background de tous les personnages que Higurashi ne l’a fait. Dès lors on s’attache beaucoup moins aux personnages. Il reste quand même le coté « Phoenix Wright », et le jeu entre Beatrice et Battler. Les règles commencent à s’éclaircir. On y gagne donc en compréhension, mais on y perd aussi en mystère. Pour l’instant, la série a un peu le cul entre deux chaises (pardonnez moi l’expression), et n’assume aucun des registres qu’elle emploie. A suivre.

Shangri-La (20)

shangrilasemaine2 dans Shangri Lashangrilasemaine1 dans Umineko no naku koro ni

Alors que la série avait commencé lentement, le rythme s’est rapidement soutenu, et Shangri-La est devenu une des valeurs sures du moment. Cet épisode tranche pas mal avec les épisodes précédents, avec l’évolution de la relation ambigue entre Kunito et Kunihito (frères/soeurs? amants?). Il en résulte des scènes comiques et attendrissantes. Le couple marche bien car les deux personnages se considèrent comme égaux (même si Kuniko porte la culotte). Momoko se place de plus en plus en retrait par rapport à Kuniko: normal, elle/il la laisse s’épanouir et grandir. On aperçoit enfin les « pouvoirs » des Digma, même si il n’est pas très impressionant pour l’instant. Les couteaux qu’ils transportent semblent être une sorte de clé pour diriger Atlas, et Mikuni se les approprie à l’aide de Karin (beaucoup de spectateurs aiment beaucoup Karin, ben moi pas trop). Plus que quatre épisodes pour la conclusion qui pourrait être énorme si la série continue sur sa lancée.

Phantom-Requiem of the Phantom (20-21)

phantomsemaine2 dans [*Animés en cours*]phantomsemaine1

Qui aurait cru que Phantom deviendrait ma série préférée de l’année. C’est pourtant le cas. Phantom me réconcilie avec Bee Train dont je pensais qu’ils ne fairaient que des séries soporifiques. Ca fait 10 épisodes maintenant que tous les épisodes de Phantom me laissent le cul vissé sur la chaise. Les créateurs arrivent à placer des moments anthologiques dans chaque épisode. Le scénario est béton, et les personnages sont torturés mais réalistes, et ne pleurent pas tout le temps sur leur sort. La série entame son dernier arc depuis l’épisode 20, l’arc Tokyo. Nouveaux génériques, qui marquent une ellipse temporelle. L’opening est complètement déconcertant, à la manière d’un opening de Druaga no To. (la musique est signée Ali Project, capable du pire comme du meilleur, et là ça se rapproche plutôt du premier cas). Je dois avouer que je me suis demandé si tout cela n’était pas juste un rêve de Reiji. Je ne rejette d’ailleurs pas encore totalement cette hypothèse; c’est 1 ou 2% probable, et j’espère qu’il ne s’agit pas de ça. Cet arc est vraiment étrange à tout point de vue: la vie quasi normale de Reiji et Elen, leurs nouveaux copains, leur vie lycéenne??? WTF? Et à coté de ça, Cal qui revient de nulle part (ou presque), et en deux ans, elle a pris 30cm, et 5 tailles de bonnet de soutien gorge. Ce dernier détail me fait vraiment tiquer, et du coup on a l’impression que Reiji est plus jeune qu’elle. En plus de ça, elle est vraiment devenu très méchante. Quelle ingrate! Ca me fait du mal de la voir en assassin, et ça me fait d’autant plus de mal qu’elle va devoir affronter les deux héros. Ca me met mal à l’aise, mais en même temps, la confrontation s’annonce tellement excitante!!! Ca va être HUUUUUGE!

Pandora Hearts (20)

pandorasemaine2pandorasemaine1

Un épisode très drôle. En dehors du petit Cliffanger de fin d’épisode, l’épisode ne sert à rien au niveau de la narration. Par contre, il présente une scène de beuverie entre tous les héros. Seuls Break, Oz et son oncle tiennent bien l’alcool. Les autres par contre sont complètement ronds. A voir!

CANAAN (7)

canaansemaine2canaansemaine1

J’aurais dû attendre avant de juger Canaan. Ce n’est pas la série de l’année loin de là. Mais en 3 épisodes, elle a réussi à me faire changer d’opinion. Canaan n’est pas juste un joli emballage. L’histoire ainsi que le background des personnages n’est pas très important, ni très étoffé. On sait à peu près tout, et on devine déjà les motivations des différents protagonistes. Mais les personnages eux mêmes se sont étoffés, car ils sont moins creux qu’ils n’en avaient l’air, et prennent leur responsabilité (j’adore cette expression). Ce qui aide encore plus à faire passer la pilule, c’est l’humour. Etrangement, je trouve même que c’est le point fort de la série. Les gags sont très droles je trouve, et arrivent toujours au moment où le spectateur aurait pu commencer à s’ennuyer. Merci à la serveuse chinoise espionne et au chauffeur de taxi! Cet épisode n’était pas très drôle, lui. Je l’ai d’ailleurs trouvé moins bien que les précédents. J’ai juste bien aimé le petit truc du père de Maria qui a simulé sa mort. C’était bien joué.

 

La suite demain (Bakemonogatari 7, Spice and wolf 7, Umi Monogatari 7, Haruhi 21, Tokyo Magnitude 8.0 7, Cross Game 20, Sora no Manimani 4, GA)

3 réponses à “Résumés de la semaine (1)”

  1. Gen' dit :

    Ah ah, tout à fait d’accord avec toi en ce qui concerne Umineko no Naku koro Ni, plus ça va et plus ça se transforme en grand n’importe-quoi, ça casse un peu le développement potentiellement intéressant du début de la série. Higurashi était beaucoup plus subtil de ce côté là, la série prenait bien soin de ne pas tout dévoiler, ici c’est un peu l’inverse à priori et c’est bien dommage. Les choses vont très vite et on ne s’attarde pas, du coup on ne s’attache pas non plus, ça méritait de traîner en longueur. Si on suivait la division « questions » et « réponses » d’Higurashi no Naku koro Ni, on aurait l’impression de se retrouver trop tôt dans un arc réponse de faible qualité. Même au niveau de la réalisation, j’ai l’impression que le studio retrouve ses vieux démons.

    Je suis peut-être un peu trop méchant, mais j’espère que la suite redonnera un peu d’intérêt à tout ça. Pour le moment, on est loin de la fascination que m’inspirait Higurashi, et de sa conclusion époustouflante.

    Phantom m’accroche aussi beaucoup, ton avis sur la suite de la série me donne envie de ratrapper mon retard. Quand à Canaan, après un début très joli mais fouillis on retombe sur ses pattes et les choses se mettent en place, c’est pas si mal (et comme toi, l’humour m’accroche beaucoup, il est assez inhabituel pour ce genre de série et très rafraîchissant).

    (Mes excuses pour le commentaire interminable, je prends le risque de t’effrayer dès mon premier passage ici…)

  2. immelman dit :

    Ne t’excuse pas. Plus les commentaires sont longs (et en plus intéressants dans ton cas), plus je suis content. C’est pareil pour tous les bloggers je pense.

  3. Gen' dit :

    Sans doute, d’ailleurs je suis moi-même ravi lorsque je reçois des avis interminables mais argumentés en construits. Pourtant pour une mystérieuse raison, je ressens toujours le besoin de m’excuser lorsque c’est moi qui les envoie :p

    Je passerai ici régulièrement en tout cas, car t’es drôlement intéressant à lire. Et les mises à jour sont courantes qui plus est, un exploit que je suis moi-même incapable de réaliser :’)

Laisser un commentaire

 

manga |
les jeunes acteurs célèbre |
DOCTEUR WHO |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Casting de Scrubs
| patitofeodtmc190
| jeffhardy59100