Immelman-imés

Les animés diffusés actuellement au Japon

31 octobre, 2009

Preview: Darker than Black 2/ Sasameki Koto

Classé dans : Darker than Black 2,[*Animés en cours*],[*Preview*] — immelman @ 11:18

Darker Than Black 2: Comet of the Gemini

Preview: Darker than Black 2/ Sasameki Koto dans Darker than Black 2 dtb2comet02dtb2comet01 dans [*Animés en cours*]

Team: BSS

Après un marathon de la première saison, j’ai pu me mettre à jour juste à temps pour commencer cette deuxième saison de 11 ou 12 épisodes. J’ouvre juste une petite parenthèse pour donner mes impressions sur ces nouveaux épisodes: j’ai bien aimé la première saison, sans non plus l’avoir trouvée exceptionnelle. Je dirais que c’est une série Bones standard, avec ses qualités. En fait, le seul reproche que je fairais à Darker than Black, c’est que c’est une série sans vrai fil conducteur, sans suspense. Elle est composée de plusieurs arcs assez indépendants, et Hei, le personnage principal n’est absolument pas développé.  Il n’évolue pas tout au long des 26 épisodes. En fait aucun des personnages n’évoluent vraiment, sauf durant l’arc de l’histoire qui leur est consacré, soit juste avant leur mort. Si ils sont toujours vivants, ils redeviennent exactement comme avant que l’on parle d’eux (Yin et Hei principalement). Seul Huang change notablement. Du coup, j’ai eu l’impression que la série piétinait à de nombreux épisodes. Ca peut sembler sévère, mais ça reste une bonne série dans l’ensemble.

Et voilà donc cette deuxième saison, qui pour moi offre une chance de sublimation de la série. Tous les ingrédients sont réunis: nouveaux personnages intéressants, et anciens personnages que l’on présentent sous de nouvelles couleurs. L’histoire reprend deux ans après la première saison. Elle est à présent centrée sur Suou Pavlychenko, une jeune adolescente russe tout à fait normale. Seul particularité, son frère est un contractant, et son pouvoir reste inconnu. Son père garde son identité secrète, car à présent, l’existence des contractants est connue par la masse, et son traqués. Tout va basculer le jour où la meilleure amie de Suou va devenir une contractante, et qu’une organisation secrète au courant de l’existence du frère de Suou (Shion) va tout faire pour mettre la main dessus.

J’ai occulté de nombreux aspects du nouveau scénario pour ne pas trop spoiler. Honnêtement, cette deuxième saison commence très bien. Même si le début peut paraître déroutant, la fin de l’épisode met fin à tous les doutes: c’est bien du Darker Than Black avec des combats de contractants dans tous les sens, et surtout le retour de Hei, plus badass que jamais. Il est devenu alcoolique pour une raison inconnue, et parait brisé…. Brisé…. mais en colère! Le premier épisode finit d’ailleurs en cliffanger. Attention à bien regarder la fin des épisodes jusqu’à après le générique de fin.

Pour avoir regardé la série jusqu’à l’épisode 4, c’est que tous les reproches que j’ai pu faire de la première saison sont ici caduques. L’histoire va être d’un seul bloc pendant cette douzaine d’épisodes, ce qui promet des moments intenses d’ici la fin. DTB2 comet of the gemini s’impose facilement comme une des meilleures séries de cet automne.

 

Sasameki Koto

sasamekikoto0102 dans [*Preview*]sasamekikoto0101

Team: QUALITY

Et encore un…. Encore un animé Yuri, avec des lesbiennes. Pour info, Aoi Hana est toujours en attente sur ma liste des animés que je dois finir. Quoiqu’il en soit, Sasameki Koto a déjà marqué plus de points dans mon estime. Le fait est que si les héroïnes sont des lesbiennes, et bien la série n’est pas atteine du syndrome « tout le monde est homosexuel ». Sasameki Koto s’impose donc comme une romance Yuri réaliste.
J’ai oublié les noms de toutes les filles donc je parlerais d’elle avec des lettres. « A » est une lesbienne, et elle cherche son âme soeur dans son lycée, mais c’est difficile de trouver d’autres filles mignonnes avec le même penchant qu’elle. « B » est la meilleure amie de « A », et est secrètement amoureuse de « A ». Seulement, « A » ne sait pas que « B » aime aussi les filles. « B » est blessée par son incertitude à déclarer sa flamme, et aussi parce que « A » cherche de l’amour partout sauf auprès de « B ». Voilà la situation de départ. Le premier épisode est particulièrement poignant avec un triangle amoureux qui ne met pas en scène « B », mais qui est parfaitement bien raconté. Ca finit mal bien sûr, mais ça permet d’avoir un aperçu de ce que peut délivrer Sasameki Koto du point de vue émotionnel.
Le problème, c’est que pour avoir vu les 3 épisodes suivants, c’est que la série ne joue pas beaucoup, en tout cas pas assez sur son aspect tragi-romantique, et joue beaucoup trop sur son aspect comique, nettement moins réussi, pour ne pas dire ennuyeux. Bref, à suivre (d’une oreille discrète).

Une réponse à “Preview: Darker than Black 2/ Sasameki Koto”

  1. Rockkage dit :

    Mon blog favori, en panne depuis un an.
    Bouge toi mec, on t’attend

Laisser un commentaire

 

manga |
les jeunes acteurs célèbre |
DOCTEUR WHO |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Casting de Scrubs
| patitofeodtmc190
| jeffhardy59100