Immelman-imés

Les animés diffusés actuellement au Japon

31 octobre, 2009

Preview: Tatakau Shisho -The Book of Bantora / Kimi ni Todoke

Armed Librarians: The Book of Bantora

Preview: Tatakau Shisho -The Book of Bantora / Kimi ni Todoke dans Armed Librarians: The book of Bantora armedlibrarians01armedlibrarians02 dans [*Animés en cours*]

Team:  commie

Crée par le studio David Production (Ristorente Paradisio), Armed Librarians est une des bonnes surprises de la saison. Pour l’instant, c’est un vrai bazard. Il m’est très difficile de la résumer car tout est encore très flou. Tout ce qu’on sait, c’est qu’il s’agit de l’histoire de la guerre que se livrent une secte malfaisante (« the church of drowning »), et une organisation de « Bibliothéquaires » surpuissants, les Armed Librarians. Les livres qu’ils protègent sont en fait des plaques de pierre renfermant les souvenirs des personnes décédées. La chef des Librarians s’appelle Hamyuts Meseta, et elle a sérieusement un look badass. Les pontes de la secte cherchent à tout prix à l’éliminer, et pour cela, ils lavent le cerveau de gens, placent une bombe dans leur corps, et leur donnent pour seule consigne: « Hamyuts Meseta wo korose » (il faut tuer H. Meseta).

Le premier épisode était assez déroutant: époque victorienne, pouvoirs de ninjas et télépathiques, le tout m’a fait penser un peu à la ligue des Gentlemen extraordinaires. Heureusement, le scénario me parait un peu plus creusé qu’une simple guerre avec des combats à répétition. Les personnages ont tous une grosse marge d’évolution, en particulier Volken, un des Librarians, le jusiticier pur de la bande. Hamyuts Meseta est absolument énorme, et elle remplit avec brio son rôle sal . . . bienveillant (ou pas).
Au final, je ne vois pas comment Armed Librarians pourrait se planter avec un début aussi prometteur.

 

Kimi ni Todoke

kiminitodoke02 dans [*Preview*]kiminitodoke01

Team: gg

Voilà le nouveau Shojo à la mode après Skip Beat, adapté à son tour en animé. C’était sans doute l’animé le plus attendu par la communauté japanimotaku. Pas par moi. Kimi ni Todoke ne part pas en terre inconnue: il s’agit d’un mix de pleins d’autres histoires, telles que Bokura Ga Ita (pour les dessins, l’ambiance et la romance), et Yamato Nadeshiko Shich Henge (pour l’héroine). Ca m’avait étonné que Production I.G s’occupe de la réalisation, et ça m’étonne encore. 

L’histoire raconte la vie étudiance de Sawako, surnommée Sadako à cause de sa ressemblance avec l’héroine du film the Ring. Tout le monde a peur d’elle, sa timidité et sa maladresse n’arrange rien pour l’isoler du reste de sa classe. On suit alors sa vie qui change au fur et à mesure qu’elle intéragit avec de plus en plus de personnes, se fait des ami(e)s, en particulier un garçon, Kazahaya, totalement extraverti (l’opposé de Sawako), et qui va l’aider à s’ouvrir aux autres.

Pour l’instant, l’animé est bon sans casser des briques. L’histoire se laisse suivre sans effort, et les personnages sont tous attendrissants. Il ne s’est pas passé grand chose pour l’instant, donc difficile de juger. Tout ce que je peux dire, c’est que j’ai bien aimé, et que ça ne me dérange pas du tout de continuer à regarder. C’est souvent drole, et frais. On peut regretter le coté emo vraiment très insistant, et parfois trop mielleux. En revanche, du coté de la production, c’est très très beau comme on pouvait s’y attendre avec Production IG.


 

Laisser un commentaire

 

manga |
les jeunes acteurs célèbre |
DOCTEUR WHO |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Casting de Scrubs
| patitofeodtmc190
| jeffhardy59100