Immelman-imés

Les animés diffusés actuellement au Japon

25 février, 2009

Birdy The Mighty Decode (S1)

Classé dans : Birdy the Mighty Decode — immelman @ 20:31

Birdy The Mighty Decode (S1) dans Birdy the Mighty Decode birdydecode02gx1birdydecode04kw8 dans Birdy the Mighty Decode
birdydecode05wk6birdydecode07se5
birdydecode06av1birdydecode03rl1
birdydecode01op5birdydecodes101ii8

Teams: Aoshen, EMiNA

J’aurais pu faire une évaluation de cette saison à la fin de ce billet, puisque cette première saison de 13 épisodes a un début, et une fin qui pourrait se suffire. Mais je pense qu’au final, la note ne serait pas justifiée puisque d’après ce que j’ai lu à droite à gauche, la saison 2 est formidable. Je ne l’ai pas encore commencée, donc je ne peux pas moi même en témoigner.

Birdy the mighty Decode (Tetsuwan no Birdy) est tiré d’un manga apparement (le mangaka est le même que Patlabor). Je ne le connais pas donc je n’en parlerai pas; par contre l’animé dont on parle est réalisé par celui qui a fait Noein, un animé sorti en 2004 ou 2005, et qui a fait des émois dans la communauté de la japanimation. Autant dire que Birdy était attendu au tournant par certains.

Birdy Syphon est une agent fédéral. Elle travaille pour une fédération inter-univers. Son but, déjouer les terroristes aliens qui ont volé une arme de destruction massive, le Ryunka. Sa mission l’emmène jusque sur la planète Terre, peuplée par une espèce peu avancée technologiquement: nous, les humains. Elle retrouve la trace des terroristes, et au cours du combat, elle tue par inadvertance Tsutomu Senkawa, un adolescent Japonais. La fédération se met d’accord pour ne pas sanctionner Birdy, mais elle devra en échange laisser Senkawa habiter son corps, le temps que son corps soit réparé. Senkawa/Birdy devra alors jongler entre la vie scolaire de Senkawa, et l’enquête de la plus haute importance de Birdy.

Je n’irais pas par quatre chemins. Dans l’ensemble, je suis déçu. Birdy the mighty decode se laisse bien regarder, mais n’a rien d’extraordinaire, il manque un élément. Pourtant, ça part très bien. Les quatre premiers épisodes sont très agréables, et rythmés par de nombreuses scènes d’action. Mais après, la série s’enfonce, dans une sorte d’ambiance semi-mystérieuse, semi-rien. Heureusement, l’idylle entre Senkawa et Sayaka agrémente la fin de fort belle façon. Mais au final, on se dit que tout ça n’a servi à rien, toutes ces lamentations sur le sacrifice d’un humain pour en sauver des millers d’autres. Et oui, puisque de toute façon, les aliens peuvent recréer un nouveau corps, tout en gardant les souvenirs et la conscience de la personne décédée. Alors pourquoi s’en faire au final? C’est sur cette incohérence de scénario que s’écroule toute l’histoire. Cette première saison aura dans tous les cas posé des bases saines pour une deuxième saison apparement fantastique. Je vais essayer de rattraper le train en marche au plus vite.

12
 

manga |
les jeunes acteurs célèbre |
DOCTEUR WHO |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Casting de Scrubs
| patitofeodtmc190
| jeffhardy59100