Immelman-imés

Les animés diffusés actuellement au Japon

5 mai, 2009

** Avis: Shikabana Hime (09/20) **

Classé dans : Shikabane Hime,[*Animés finis*],[*Evaluations*] — immelman @ 11:32

** Avis: Shikabana Hime (09/20) ** dans Shikabane Hime shikab0504jc1shikahime0603tr1 dans [*Animés finis*]
shikabanehime08003wh1 dans [*Evaluations*]shikab0503zc5
shikabanehime07002ty0shikabanehime08002su6

Je vais profiter de cette journée pour mettre à jour ce qui aurait dû être fait il y a plus de 2 semaines. J’ai pas mal matière à écrire, donc je vais essayer d’aller à l’essentiel. Shikabane Hime est la dernière production en date du studio Gainax, légendaire studio qui a crée notamment le culte « Evangelion ». Tout ce qui a fait le succès d’Evangelion (et je tiens à préciser que je ne suis pas un gros fan d’EVA), tous ses points forts comme sa réalisation expérimentale, les thèmes abordés, le génie de son character design, et bien Shikabane Hime en est, à mon sens, complètement dépourvu. Shikabane Hime se rapproche plus du vulgaire Shonen de base, que du Shonen efficace. Je m’explique plus en détail.

Shikabane Hime est un Shonen (manga ou animé qui vise les garçons surtout: ça veut dire qu’il y a des jeunes filles, de la baston avec des pouvoirs surhumains, de l’amitié). On ressent pourtant que les créateurs ont voulu en faire quelque chose de spécial. Ils ont ajouté des éléments sombres, avec le thème de la mort et de la perte d’un être cher. Ils ont aussi ajouté des éléments d’horreur, qui auraient pu le faire tendre vers le genre Seinen (Shonen en général plus développé, pour les jeunes adultes et adultes). Malheureusement, ça ne marche pas. Tout ce travail sur l’ambiguité mort/Vivant des shikabane et des hime ne mènent à rien. On n’arrive pas à s’identifier à Ouri, le personnage principal, ni à ses angoisses. En tant que spectateur, je ne me suis presque pas senti impliqué dans l’histoire. J’étais spectateur de loin, et qu’est ce que je voyais? Des scènes d’action peu intenses, entrecoupées de longs, très longs moments de calme, ou finalement, rien ne se passe d’intéressant.

Les personnages sont tous aussi incompréhensibles les uns que les autres. Ouri aime se prendre des rateaux par Makina. Kensei, le père adoptif de Ouri, et contractant de Makina se la joue soit super cool, soit complètement idiot avec son coté otaku moe. Makina énerve avec son coté tsundere abusé. Je ne parle pas de toutes les autres shikabane qui sont des stéréotypes de filles de shonen. Je suis dur, mais pour contrebalancer, Shikabane Hime possède de très bonnes scènes. L’arc avec Minaï, la hime qui devient folle suite la mort de son prêtre contractant était exceptionnel d’intensité, et l’arc avec Kasuga, la camarade de classe qui se fait envouter par l’homme balons était aussi plaisant à voir. En fait, le problême de Shikabana Hime, c’est que le scénario prévoit la mort des personnages qui commencent à devenir intéressants et attachants. En gros, il s’agit d’un chateau de cartes qui s’effondre dès qu’il devient un peu trop haut (comprendre que le chateau de cartes représente la qualité de la série). Du coup, on se retrouve avec une histoire assez plate dans l’ensemble, et linéaire.

Histoire/Scénario/Dialogue: 2/4
Un beau gachis si vous voulez mon avis. Shikabane Hime aurait pu devenir le nouveau Fate/Stay Night, au final il ne s’agit que d’un sous produit. On a bien le droit à quelques surprises vers les derniers épisodes, mais c’est tard pour relancer vraiment l’intéret de la série. Je ne parle pas du scandale qu’est la fin, tout ça pour sortir un OVA dans l’édition DVD. Je trouve le concept à vomir.

Musique/Opening/Ending/Doublages: 1,5/2
Ca ne m’a pas laissé un grand souvenir. Je dois juste admettre que les doubleurs sont assez convaincants, sans surjouer à l’habitude des japonais. Les openings et endings sont sympas, mais sans plus.

Animation/Design/Character Design: 2/3
C’est correct de ce coté là. Le character design est assez bon. Je n’ai juste pas trop aimé le fait que Makina possède un nombre infini d’uniformes de lycée, qu’elle doit changer à la fin de chaque épisode car ils finissent tous déchirer. Et c’est assez énervant aussi de la voir porter un uniforme tout le temps alors qu’elle ne va pas à l’école.

Réalisation/Emotion/Ressenti: 2/5
Ben oui, dans l’ensemble, je me suis emmerdé. 2/5 me paraît être un bon compromis et récompense les quelques bons passages de la série.

Personnages: 1,5/3
Il y a beaucoup de personnages, mais peu sont réellement développés en fait. C’est bien dommage car certains personnages comme le prêtre et sa sniper me paraissaient un peu sortir du lot. Dans l’ensemble, les personnages ne sont pas très attachants. Dommage, c’est là que la série aurait pu trouver un chemin vers la salvation (je ne sais pas si le mot existe, mais je le trouve plutôt pas mal).

Bonus: 0/3
Rien à ajouter.
 

26 avril, 2009

Shikabane Hime Kuro 10-11-12 (Fin?)

Classé dans : Shikabane Hime — immelman @ 17:00

Shikabane Hime Kuro 10-11-12 (Fin?) dans Shikabane Hime shikabanehimekuro1001shikabanehimekuro1002 dans Shikabane Hime
shikabanehimekuro1003shikabanehimekuro1101
shikabanehimekuro1102shikabanehimekuro1103
shikabanehimekuro1201shikabanehimekuro1202
shikabanehimekuro1203shikabanehimekuro1204

Vu l’affection que j’ai pour cette série, je me suis dit que pour une fois, je n’allais pas faire le résumé épisode par épisode, trop fatiguant. Vous l’aurez compris, je n’ai pas aimé Shikabane Hime d’un point de vue global. Je m’en rends d’autant plus compte queces trois derniers épisodes ne m’ont pas à un seul moment émoustillé, malgré le fait que toutes les révélations (on pourrait presque parler de trous noirs pour le coup, ha ha ha…. bravo à ceux qui ont compris cette blague, et désolé) sont ammenées à travers ces épisodes, et bien j’en avais absolument rien à faire. Pour couronner le tout, Shikabane Hime s’offre le luxe de posséder la fin la plus calamiteuse de l’année (voire plus). J’en reparlerai à la fin du billet.

Que se passe-t-il donc dans ces trois épisodes?  Pas mal de choses en fait. Le Shichisei et Akasha (le prêtre déchu) mettent en action leur plan: occuper le Culte du Kougon et leurs shikabane hime à se battre contre une horde de cadavres, pendant qu’ils se rendent dans le lieu sacré contenant la shikabane hime originelle, une sorte de catalyste pour les shikabane hime actuelles. Un secret bien gardé, sauf par une poignée de prêtre, dont Akasha.

Enfin, la vraie histoire d’Akasha et ses motivations réelles sont débalées au grand jour. Il a bien tué son ancienne shikabane hime, mais c’était en fait parce qu’elle était redevenu à l’état de simple cadavre animé. La légende de l’ascenscion au paradis après l’extermination de 108 cadavres n’était en fait qu’un mensonge inventé de toute pièce par le culte Kougon pour masquer l’effroyable vérité. Après les 108, la shikabane hime perd son lien avec son prêtre contractant, et redevient un cadavre immortel surpuissant. Pas de rédemption possible pour les hime, condamnées à souffrir pour l’éternité. Cela explique pourquoi Akasha tente de détruire le culte Kougon et toutes les shikabane hime. Le rôle d’Hokuto reste cependant bien flou jusqu’au bout. Akasha finira par détruire la shikabane hime catalyste, mais malgré cela, comme dans tout bon (ou pas) Shonen qui se respecte, la force de l’amitié va permettre aux shikabane hime de rester « en vie ».  Le plan du Shichisei est alors réuit à néant, et tous vont alors être exterminé, à l’exception de l’homme aux insectes, et de Hokuto. Tout est bien qui finit bien, sauf que ça ne finit pas.
Parlons en de la fin. Makina décide de continuer à vivre pour se battre contre les morts (c’est beau comme phrase quand on la relit). Malgré le fait qu’elle arrive un jour aux 108, c’est la seule chose qu’elle sache faire. Pour commencer, elle va décider de donner une bonne raclée à Hokuto. Elle la retrouve, et le combat s’engage. Et c’est la fin. L’animé s’arrête en plein combat! WTF? C’est bien une fin à la Gainax ça. Je veux bien qu’on laisse l’imagination du spectateur finir le boulot, mais là, ça laisse beaucoup de choses à imaginer. Apparemment, Gainax se réserve le droit de distribuer le dernier épisode spécialement pour l’édition en DVD. En bref, c’est carrément dégueulasse.

Au bilan, ce n’est pas la pire série que j’ai jamais vue, loin de là. Mais c’est carrément très loin d’être la meilleure, la fin ne rattrapant rien. A bientôt pour l’évaluation, et pour l’éventuel 13eme épisode en DVD (LOL inside).

21 mars, 2009

Shikabane Hime Kuro 09

Classé dans : Shikabane Hime — immelman @ 13:41

Shikabane Hime Kuro 09 dans Shikabane Hime shikabanehimekuro0904shikabanehimekuro0902 dans Shikabane Hime
shikabanehimekuro0901shikabanehimekuro0903

Team: Animebreaker

Décidément, Shikabane Hime est vraiment une série avec des hauts et des bas. Ici, on se trouve plutôt dans la phase montante de la série, qui va surement se finir à son apogée. L’épisode 09 était bon. On a enfin l’identité du chat qui suit Oori qui est dévoilée, ainsi que celle du mystérieux « frère » de Oori faisant partie du Shichisei. Les scénaristes nous offrent même plus que ça, puisqu’on apprend presque tout du passé de Oori lui même, et pour finir, celui de Hokuto. Ca fait beaucoup en un seul épisode, mais je pense que c’était le bon moment de tout dévoiler avant de passer à la bataille finale Kogonshu contre Shichisei. La série va maintenant pouvoir se concentrer sur ses scènes d’action, qu’elle réalisé de mieux en mieux. J’ai trouvé que l’animation et les dessins dans cet épisode étaient vraiment mieux réussis qu’à l’ordinaire.Bref, c’est du tout bon. Je pense que la relation Oori Makina va repartir sur des bases plus saines, plus professionelles et  c’est tant mieux, parce que ces deux ne font vraiment pas un bon couple (une cadavre et un idiot naif).

4 mars, 2009

Shikabane Hime Kuro 07-08

Classé dans : Shikabane Hime — immelman @ 19:03

Shikabane Hime Kuro 07-08 dans Shikabane Hime shikabanehime07004yn1shikabanehime07002ty0 dans Shikabane Hime
shikabanehime07001nt1shikabanehime07003yh4

Episode 07; Team: Animebreaker

Ca devient de plus en plus rude pour moi de blogger Shikabane Hime, parce que j’aime de moins en moins. Je ne vois pas bien où la série veut en venir, les personnages ne sont pas du tout charismatiques, la faute à leur non développement, et au fait qu’on les fait crever dans une indifférence crasse.Les scènes d’action sont inexistantes, puisque les deux héros sont faibles, en particulier Ouri. C’est bien simple, ce dernier ne fait rien: il fuit, ou se fait éclater d’entrée, en attendant à chaque fois de se faire sauver. Cet épisode ne fait pas exception. On assiste à la confrontation Makina vs l’homme ballon, et de son coté Ouri essaie de sauver Kasuga, qui s’est fait asservir par l’homme ballon justement.
J’attendais avec impatience cet épisode, dans lequel je pensais que Kasuga prendrait un peu d’importance, et qu’Ouri utiliserait un peu les résultats de son entraînement pour l’aider. Quelle déception….

 

shikabanehime08004qp0shikabanehime08003wh1
shikabanehime08002su6shikabanehime08001mc2

Episode 08; Team: Animebreaker

Makina se bat contre Hokuto, la leader du Shichisei. Ca fait apparement partie du plan du Shichisei, dont la finalité est de tuer tous les vivants sur Terre (c’est original). A part ça, on en apprend un peu sur le passé de Ouri, ou plutôt les choses commencent à s’éclaircir. Il serait en fait le fils d’un corps. Ca expliquerait le chat qu’il est le seul à voir, et les mystérieux pouvoirs qu’il a. A présent, il ne reste qu’un seul personnage qui garde un peu de mystère et d’intéret, c’est le prêtre fêlon qui est à présent du coté du Shichisei. Je ne sais pas bien pourquoi, mais en tout cas, il me donne envie d’en savoir plus sur lui. Je pense qu’il peut sauver la série, si il devient le pivot principal d’un futur arc de l’histoire. J’espère qu’il ne va juste pas crever comme un moins que rien en tentant de protéger Hokuto, pour laquelle il semble vouer un sentiment assez fort.
Il est loin le temps de Minaï, qui reste le personnage le plus intéressant depuis le début, dont la mort a non seulement été un grand moment de la série, et en plus a été utile pour le développement des autres personnages (de Ouri en particulier) et non pas insignifiante comme celle (ATTENTION SPOILER, NE LISEZ PLUS SI VOUS N’AVEZ PAS VU L’EP 07!!!!!!!!!!!!!!!!) de Kasuga.

 

18 février, 2009

Shikabane Hime Kuro 06

Classé dans : Shikabane Hime — immelman @ 22:30

Shikabane Hime Kuro 06 dans Shikabane Hime shikahime0603tr1shikahime0602oh1 dans Shikabane Hime
shikahime0601vg7shikahime0604zb0

Team: Animebreaker

C’est un épisode de transition entre deux arcs de l’histoire, donc forcément, pas très excitant. La membre du Shichisei était ridiculement faible cette fois ci. A part prendre la forme de Keisei, et lancer une grosse clochette de chat très fort, elle ne pouvait rien faire d’autre. Dieu merci, Makina et Ouri se sont rendus compte que même si l’ennemi prenait la forme de Keisei, et bien ce n’était pas lui! et donc qu’il était facile de le tuer. Le combat était donc inintéressant.

Par contre, cet épisode préparait l’arc suivant, qui risque d’être beaucoup plus amusant. La bataille contre l’homme ballon, qui a pris possession de l’esprit de « Omune-san ». Le fait de retourner les amis contre les amis mène toujours à des situations croustillantes. De plus, cela va permettre de développer un peu le personnage de Kasuga-san, qui m’a attiré depuis le début où elle est apparue. Je ne pense pas qu’elle soit encore morte, et je me demande bien comment Ouri va s’y prendre. Il va déjà devoir résister à ses « attentats sexuels », ce qui malheureusement va être facile, puisqu’elle ne l’intéresse pas (enfin je crois). Les choses commencent donc à s’agencer de façon plutôt aimable pour cette série qui commençait (continuait?) à perdre grandement de l’intéret.

12
 

manga |
les jeunes acteurs célèbre |
DOCTEUR WHO |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Casting de Scrubs
| patitofeodtmc190
| jeffhardy59100