Immelman-imés

Les animés diffusés actuellement au Japon

19 février, 2010

Preview: Nodame Cantabile~Finale / Ookamikakushi / Aki Sora

Classé dans : Nodame Cantabile -Finale,Ookami Kakushi — immelman @ 9:42

Nodame Cantabile~Finale
Preview: Nodame Cantabile~Finale / Ookamikakushi / Aki Sora dans Nodame Cantabile -Finale nodamefinale0101nodamefinale0102 dans Ookami Kakushi

Il s’agit de la troisième saison de Nodame Cantabile, qui couvre la dernière partie du manga (terminé au Japon) (et la fin est nulle soit dit en passant). Pour ceux qui n’ont jamais entendu parler de Nodame Cantabile, il s’agit de l’histoire de Nodame, une fille zarbie et pianiste, et de Chiaki, un mec brillant mais irritable qui rêve de devenir un grand chef d’orchestre. Il me parait difficile de commencer la série sans regarder les deux premières saisons auparavant. Il s’agit d’une excellente série, et se place parmi mes préférées. La musique (oui! la musiiiiiqueee) classique est au centre de toute l’histoire, et même si on n’est pas amateur, l’animé permet de l’apprécier, voire de donner envie d’écouter des morceaux. Ce n’est évidemment pas le seul intéret de la série; c’est avant tout une comédie, et ça marche super bien.

Pour moi, il s’agit d’une série incontournable, que je conseille à tous, même à ceux qui ne regardent pas d’animés. Je conseille plus l’animé que le manga, qui est évidemment plus intéressant quand on peut entendre les musiques. Il existe un drama japonais, qui est pas mal foutu (enfin c’es mon avis, je ne suis pas spécialiste en drama).

 

Ookamikakushi
ookamikakushi0101ookamikakushi0102

Cette série a des airs de Higurashi no naku koro ni: un garçon déménage dans un village un peu isolé, mystérieux, et qui possède ses sombres légendes urbaines. En apparence, tout le monde il a l’air beau il a l’air gentil, mais tout ça cache un terrible secret. Oui, ça ressemble à du Higurashi, et pour cause! La série est écrite par Ryukishi07, le même homme qui a écrit Higurashi et Umineko. C’est une des bonnes surprises de cette saison. Le rythme est lent, comme dans un bon film d’horreur, et on commence à découvrir la trame à partir de l’épisode 5. On y trouve des bonnes scènes bien bizarres, je vous laisse les découvrir.
Ookami Kakushi profite du creux de cette saison pour faire valoir ses atouts, mais à mon sens, c’est quand même une très bonne série. J’ai juste un peu peur qu’elle se finisse trop vite avec ses 12 épisodes.

 

Aki Sora
akisora0102akisora0101

Je profite d’un coin de billet pour parler de cet OVA d’un seul épisode, sorti pour la parution du manga au Japon. Ca faisait bien longtemps que je n’avais pas été choqué par une histoire comme ça. Donc les moins de 18 ans, ne vous approchez pas de cette série.

(more…)

11 février, 2010

Preview: Katanagatari / Ladies Vs Butlers

Classé dans : Katanagatari,Ladies vs Butlers,[*Animés en cours*],[*Preview*] — immelman @ 18:36

Katanagatari
Preview: Katanagatari / Ladies Vs Butlers dans Katanagatari katanagatari0101katanagatari0102 dans Ladies vs Butlers

Katanagatari était une des annonces les plus prometteuses de la saison. Elle raconte la quête d’un jeune homme ignorant tout du monde, mais dernier héritier d’un style de combat à main nu très réputé, et d’une fille auto-proclamée maitre stratège de l’empereur. A eux deux, ils vont devoir retrouver les 12 épées forgées par un légendaire forgeron pour pouvoir restaurer la puissance de l’empereur et éviter une guerre civile. La réalisation a été confiée au jeune studio White fox, responsable de Kiddy girl and (que je n’ai pas vu), Tears to Tiara (que personne n’a regardé) et apparement aussi de quelques travaux d’animation sur la deuxième saison de Natsu no Arashi. On ne peut donc pas en dire grand chose. Le réalisateur, Keitaro Motonaga, a réalisé pas mal de choses, mais parmi ce que j’ai vu de ses travaux, je n’ai pas été grandement convaincu: Get Backers, Princess Princess (hum…), ToHeart, School Days (une série à la fois vénérée et détestée, je ne l’ai pas vue), et plus récemment Tayutama- kiss on my deity, une série très moyenne, malgré quelques bonnes idées. Au final, ce n’est pas un grand réalisateur.

Et pourtant, Katanagatari ne part pas sans promesses. Le format est tout d’abord inhabituel. 12 épisodes de 40 minutes chacun, et diffusés de façon mensuelle. Pour l’instant, deux épisodes sont sortis. Mes premières impressions sont bonnes, voire très bonnes.

Tout d’abord, au niveau graphique, c’est très original, très stylisé, mais au final très agréable. L’histoire n’a rien d’original en revanche, mais comme je vais l’expliquer, elle n’est que secondaire, un peu à la manière d’un Bakemonogatari (tiens ressemblance de nom). Tant qu’on y est, pour continuer avec les ressemblances, sur 40 minutes d’épisode, il y a 5 minutes de générique, 5 minutes d’action, 30 minutes de dialogues. Ca frappe quand on regarde cette paire d’épisodes: les dialogues sont incessants!! Autant dans Bakemonogatari, ça ne m’a pas gêné un seul instant (au contraire), autant dans Katanagatari, ça devient saoulant parfois. En fait, c’est peut être un peu plus compliqué. On s’attend à voir des combats à la Kenshin, les deux adversaires sont face à face, avec chacun leur style de combat propre et spectaculaire, et au lieu de se battre…. ils parlent!!! C’est très très frustrant!! Sur le premier épisode c’était vraiment dommage, mais dans le deuxième, ça m’a beaucoup moins dérangé. A voir. Les 2 compagnons par contre sont très amusants à regarder: entre l’abruti qui a tout dans les muscles et rien dans la tête, et la fille un peu tsundere qui parle tout le temps mais qui ne sait pas se battre, on a le duo comique de référence. Ils forment un couple assez attachant pour l’instant, et sont une des forces de la série. La deuxième force, ce sont ses combats originaux. Ils sont brefs, mais intéressants à regarder.

En bref une bonne petite série, qui pourra peut être devenir grande. Le rythme de diffusion risque d’être perturbant par contre.

 

Ladies Vs Butlers
ladiesvsbutlers0101 dans [*Animés en cours*]
ladiesvsbutlers0102 dans [*Preview*]

Voilà la série spéciale fan service de la saison. On pourrait la désigner comme la successeur de Kampfer au niveau lourdeur des gags, fan service, et références érotiques explicites…. la beauté du character design en moins. L’histoire? Un garçon arrive dans une école qui forme aussi bien les servantes et les majordomes que les jeunes adolescents des familles riches. Lui veut devenir majordome. Bien entendu, à la manière d’un Keitaro Urashima dans Love Hina, il lui arrive des mésaventures avec les filles de la même façon.

Dans cette série, tout est d’un cliché, que cela soit du character design ultra recyclé, des gags, ou des personnages eux mêmes. Cette série est donc réservée à ceux qui veulent pas se prendre la tête, aux amateurs de fan service. Mais si il vous faut choisir une seule série comique cette saison, je conseille plutôt Baka Test, bien plus drôle, et mieux… oui mieux.

10 février, 2010

Preview: Durarara!! / Hanamaru Youchien

Classé dans : Durarara!!!,Hanamaru Youchien,[*Preview*] — immelman @ 11:16

Durarara!!
Preview: Durarara!! / Hanamaru Youchien dans Durarara!!! durararandurarara0101 dans Hanamaru Youchien

Plusieurs orthographes possibles pour le titre: on peut trouver aussi Dullalala!! ou Drrrr!!. Je resterai sur Durarara qui reste la lecture littérale des katakanas. L’animé est tiré d’une nouvelle, comme pour le manga que l’on voit traduit sur certains sites de lecture en ligne. L’histoire raconte les histoires de toute une ribanbelle de personnages vivant à Ikebukuro, un quartier de Tokyo. Ceux qu’on pourrait qualifiés de principaux sont deux lycéens amis d’enfance qui se retrouvent après quelques années. L’un va faire découvrir à l’autre le fameux quartier, ses dangers, ses aventures, ses légendes. C’est là qu’on découvre les différents personnages qui vont avoir un rôle de près ou de loin dans la série. Certains semblent doués de pouvoirs surhumains comme ce mec blond qui balance à bout de bras des distributeurs de cannettes, ou encore cette femme à moto que l’on dit sans tête (référence avérée au cavalier sans tête d’Irlande, comme dans Sleepy Hollow).
A part ça, difficile de dire quelque chose sur la trame, tant cela parle de tout et de rien. Tout ce que je peux rajouter, c’est que toutes les histoires sont liées de près ou de loin à une guerre de gangs, avec notamment les célèbres et mystérieux Dollars.

Durarara est sans aucun doute la meilleure nouvelle série de la saison. Réalisée par les créateurs du déjà particulier Baccano!!, et par le studio Brains Base (Spice and wolf, d’où la référence sur l’image), on retrouve déjà toute la mécanique de leur ancienne série Baccano. Une bonne douzaines de personnages qui se partagent la vedette tour à tour dans les épisodes, avec leur histoire, et au final, on se rend compte que toutes les histoires sont liées. Ca avait bien marché, je ne vois pas pourquoi ça ne marcherait pas aussi bien ici. J’ai même d’entrée une préférence pour Durarara. Tous les personnages sont bons, à part un que je n’aime pas trop (le pseudo chercheur). Niveau ambiance, c’est excellent. L’ambiance générale et le design général n’est pas sans me faire penser au jeu de SquareEnix sur DS The World ends with you (ou It’s a Beautiful World, ça dépend de la localisation). Le jeu se passait de la même façon dans un quartier de Tokyo, Shibuya cette fois, qui était traité comme une sorte de lieu légendaire, de la même façon. Le character design est quasi identique, avec ses visages anguleux, et ses traits noirs forcés, comme pour du Cell Shading. Pour la ressemblance, voilà l’exemple qui me parait le plus parlant:

theworldendswithyoubeat dans [*Preview*]durarara0103

La bande son est aussi bonne, avec un OP excellent (ça va être dur de le battre cette année), et un ED sympa. Bref, Durarara, c’est de la bombe. C’est la série inmanquable de la saison.

 

Hanamaru Youchien
hanamaruyouchien0101hanamaruyouchien0102

En anglais, Golden Kindergarten, d’après ce que j’ai compris. C’est la nouvelle série de Gainax qu’on ne voit plus beaucoup depuis leur dernier succès, Gurren Lagann (j’ai toujours pas fini de les regarder tiens!). Le concept est simple: un otaku devient maitre dans une école maternelle. Il va devoir s’habituer à ce milieu pourtant très féminin. Un étrange triangle amoureux va se créer. Tsuchida (l’otaku) va tomber immédiatement amoureux d’une collègue, Yamamoto sensei, et une élève de Tsuchida, Anzu, va tomber amoureux de son maitre. La série est drôle, et les facéties des enfants sont vraiment marrantes. C’est Kawaii et moe à fond, et la série joue cette carte à fond. A tel point qu’arrivé à l’épisode 5, l’effet de fraicheur commence à s’estomper. Heureusement d’après la preview du prochain épisode, un nouveau personnage va faire son entrée pour relancer la série.

C’est une petite série sympa, qui se laisse bien regarder… pour l’instant… Moi j’aime bien.

7 février, 2010

Preview: Cobra the Animation / Dance in the Vampire Bund

Classé dans : Dance in the Vampire Bund,[*Animés en cours*],[*Preview*] — immelman @ 14:18

Cobra the Animation
Preview: Cobra the Animation / Dance in the Vampire Bund dans Dance in the Vampire Bund cobratheanimation0101cobratheanimation0102 dans [*Animés en cours*]

Cobra le pirate de l’espace… J’étais trop jeune pour regarder cette série quand elle était diffusée sur nos chaines hertziennes. J’espère donc la regarder avec cette nouvelle série. Ca n’a pas l’air d’être un remake d’après ce que j’ai compris, mais bien de nouveaux épisodes. Ce premier épisode reflète tout ce que j’avais imaginé de Cobra: un héros viril avec un canon qui sort des blagues comme dans un film d’action américain, des femmes objets qui sont juste là pour plaire à Cobra, des méchants façons ken le survivant. A part ce dernier détail, tout le reste était bon. A la façon de James Bond, Cobra the animation est purement divertissant. J’ai bien aimé ce premier épisode, et pourtant je n’ai pas encore regardé la suite. J’ai été pas mal occupé, mais je pense m’y mettre assez vite pour avoir une vraie opinion. Pour l’instant, je ne peux pas encore vraiment me prononcer sur Cobra the Animation, mais ça m’intéresse.

Dance in the Vampire Bund
danceinthevampirebund01 dans [*Preview*]danceinthevampirebund01w

Dance in the Vampire Bund était la série que j’attendais le plus de la saison, pour deux raisons: la première c’est que j’ai commencé à lire le manga sur internet, car le trailer m’avait intrigué. Le manga est bon, il contient pas mal d’éléments originaux, et possède un scénario assez solide. Le seul reproche qu’on puisse lui faire est à propos des personnages, qui sont banals, tant du point de vue de leur caractère que de leur design. DITVB raconte l’histoire de la reine des vampires, Mina Tepes, et de son serviteur lycanthrope, Akira. Tout commence lorsque Mina Tepes achète une île appartenant au Japon, pour y fonder une principauté de vampires. Cette île est en fait remodelée pour abriter un gigantesque complexe (le fameux « bund ») accueillant les vampires venant du monde entier. Cela commence fort, puisque les vampires n’étaient qu’une légende jusqu’à ce jour. Mina va alors vivre une sorte de double vie: celle de leader du monde vampire et politicienne, et celle d’étudiante aux cotés d’Akira, son garde du corps bienaimé. Ce qui fait la force de cette histoire, ce sont ses intrigues politiques, et la lutte de pouvoir au sein de la communauté vampire, plus complexe qu’il n’y parait. Le manga essaie de développer le « système social » vampire, qui repose sur un système pseudo féodal, de vampires dominants ancestraux, et de vampires dominés, fraichement mordus. C’est un peu plus compliqué que ça, mais c’est l’idée générale. DITVB est aussi une série/manga d’action, Mina ne faisant pas l’unanimité, elle est la cible de nombreuses tentatives d’attentats.

Je n’ai pas oublié qu’en début de mon billet, j’avais dit qu’il y avait 2 raisons pour mon intéret pour DITVB. La deuxième, c’est qu’il s’agit d’une série du studio Shaft, réalisée encore une fois par Shinbo sensei (Bakemonogatari, Zetsubo Sensei, Natsu no Arashi). Donc oui je l’attendais de pied ferme. Verdict? C’est une déception sur de nombreux points. DITVB est une série en 12 épisodes; premièrement, l’épisode pilote ne sert à rien (et n’est pas dans le manga). L’épisode est classe, mais lorsqu’on a une adaptation d’un manga qui développe un univers un peu unique et un peu complexe, il vaut mieux éviter de perdre du temps, surtout en 12 épisodes. Shinbo en rajoute après ça; il rend Akira amnésique (diffère du manga aussi), ce qui fait qu’il lui faut un épisode de plus pour retrouver sa mémoire. Encore du temps mal utilisé. La série commence donc à l’épisode 3. Et encore…! Il y a cette scène ridicule où les élèves doivent attraper Akira dans le Lycée.  Shinbo s’est considérablement éloigné du manga pour tourner la série en shonen, alors qu’à la base, le manga est extrêmement sérieuxet intelligent. En ce qui concerne le style graphique, Shinbo n’a pas utilisé son style tranché habituel. C’est plutôt classique, pour ne pas dire moyen.

En bref, l’adaptation est ratée. J’ai ma petite idée sur le moment où la série va s’arrêter. Il risque donc d’y avoir quelques bons épisodes vers la fin, mais au final, Dance in the Vampire Bund sera un beau gachis. Peut être que Shinbo réalise trop d’animés à la fois. Il serait peut être temps qu’il se concentre sur une série, ou offrir une deuxième saison à Bakemonogatari. Au passage, un épisode 13 est sorti en novembre, et normalement, un épisode 14 va sortir ce mois ci.

Preview: Baka to Test To Shojanku / Chu Bra!

Classé dans : Baka test To Shojanku,[*Preview*] — immelman @ 12:26

Ces Previews arrivent un peu en retard, mais elles sont là!  Dans l’ensemble, cette saison hiver 2010 est très moyenne. Cependant, on y retrouve une poignée de très bonnes séries. En plus de ça, les séries des saisons précédentes continuent, et permettent de pallier largement à la baisse de qualité de la saison: Armed Librarians continue de monter en puissance, et est partie pour devenir une de mes séries préférées; FMA2 est toujours aussi excellent; Cross Game ne m’a pas déçu sur un seul épisode; et il reste To Aru Kagaku no Railgun qui reste un très bon divertissement.

Penchons nous à présent sur ces nouvelles séries.

 

Baka to Test To Shojanku
Preview: Baka to Test To Shojanku / Chu Bra! dans Baka test To Shojanku bakatest0101bakatest0102 dans [*Preview*]

Nos héros étudient dans un lycée très spécial: les élèves sont répartis en classe de niveaux, et sont soumis à un système très discriminatoire. Plus le niveau de la classe est bon, plus les infrastructures pour étudier sont développées. Notre groupe de héros sont bien sûr dans la dernière classe, celle des idiots. Il existe cependant un système de combat de connaissances qui permet à une classe d’échanger ses infrastructures contre celles d’une autre classe.

Baka test (puisque c’est comme ça qu’on surnomme la série) est une petite série bien générique. Les personnages sont vraiment banals, et le système de combats d’avatars parait bien peu spectaculaire. Heureusement, Baka Test est une comédie; si j’étais plutôt sceptique après le premier épisode, et bien j’ai finit par la trouver assez drôle, un peu à la façon d’un School Rumble (en moins original tout de même). Les running gags sont bien lourds, et j’ai un petit faible pour ça. Au niveau de la romance, on a bien sûr le droit au triangle amoureux trop classique, mais bon, ce n’est pas le point central de la série. A part ça, les graphismes n’ont rien d’extraordinaire non plus. Les OP et ED sont sympas, sans plus.

Au final, l’humour m’a conquis, et je vais continuer à la regarder.

Chu Bra!
chubra0101chubra0102

Voilà la première daube de la saison. L’héroïne est passionnée de lingerie et de sous-vêtements, et… c’est à peu près toute l’intrigue. Elle va se faire des copines avec qui elle va fonder un club de lingerie dans son lycée. A part me documenter sur le système de taille de soutien gorge, je n’ai pas trouvé d’intéret à Chu Bra. Pour les amateurs de fan service et de panty shots, vous pouvez y aller, même si je vous conseille plutôt Queen’s Blade, qui va plus au fond de choses… Je préfère arrêter là avant de devenir complètement vaseux.

1...34567...34
 

manga |
les jeunes acteurs célèbre |
DOCTEUR WHO |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Casting de Scrubs
| patitofeodtmc190
| jeffhardy59100