Immelman-imés

Les animés diffusés actuellement au Japon

  • Accueil
  • > Recherche : avis skip beat

3 avril, 2009

Avis: ** Skip Beat (15/20) **

Classé dans : Skip Beat,[*Animés finis*],[*Evaluations*] — immelman @ 13:17

Avis: ** Skip Beat (15/20) ** dans Skip Beat skipbeat2004tv4skipbeat2503 dans [*Animés finis*]
skipbeat2201 dans [*Evaluations*]skipbeat2202
skipbeat2102sq6skipbeat1901ii0

Team: Crustyroll; Chihiro; Ureshii-Yoroshiku

Voilà donc le moment crucial de ce blog. Skip Beat est de loin la série qui ammène le plus de visiteurs sur mon blog. Je peux comprendre facilement pourquoi. Tout d’abord le manga est publié en France. D’autre part il s’agit d’une série qui ne s’adresse pas qu’à un public féminin; avant de mettre en avant les problèmes sentimentaux des personnages, il s’agit avant tout d’une comédie. Certes l’héroine est une fille (merci monsieur Lapalisse), et il est plus facile pour une fille de s’y identifier, mais Kyoko possède aussi des caractéristiques masculines. Derrière son apparente douceur, elle n’a qu’une idée fixe, se venger de Sho Fuwa. Et pour y arriver, elle y va avec ses couilles (c’est une image bien sûr).
Certains épisodes sont extrêmement drôle, et cela est renforcé par l’utilisation du SD sur les personnages (Super Deformed) un peu comme dans le collège fou fou fou, ou encore des expressions exagérées sur les visages comme dans GTO.

La première moitié de Skip Beat est très savoureuse. On enchaine gag sur gag, et Kyoko est omniprésente. Ce qui est tout aussi énorme, ce sont les passages où Kyoko doit user de malice et de tactiques bien vicieuses pour arriver à ses fins. Parmi mes épisodes préférés se placent celui où Kyoko joue la scène de la cérémonie de thé alors qu’elle a une entorse (elle est vraiment énorme cette scène), et celui où elle passe son entretien d’embauche chez LME. Les combats de pestes (aussi appelés Bitch Fights), entre Kyoko et ses rivales sont jubilatoires. Moko-san  est tout autant un personnage énorme que Kyoko, vu qu’elle a au fond à peu près le même caractère et la même rage d’écraser ses concurentes pour avoir un rôle. Du point de vue des personnages masculins, on est pas non plus en reste. Je suis un fan inconditionnel de Sho Fuwa, l’objet de la vengeance de Kyoko, et aussi du président de la LME complètement barré dans son trip « mille et une nuits ». Finalement c’est Tsuraga Ren qui m’a le moins impressionné.

Le problème de Skip Beat, ce sont en fait ces 4 ou 5 derniers épisodes. Ils sont mois croustillants, moins drôles, trop sérieu, orientés sur le coté carrière et professionalité dans le métier d’acteur. C’est peut être parce qu’ils sont aussi un peu centrés sur Ren, le personnage qui me plait le moins. En espérant que le deuxième saison corrige le tir, et revienne sur les bases qui ont fait de Skip Beat une série dynamique et drôle.

 

Histoire/Scénario/Dialogue: 2,5/4
Ce n’est pas là que se trouve la richesse de Skip Beat. L’histoire est même complètement stupide, mais originale.

Musique/Opening/Ending/Doublages: 1,5/2 Les musiques et l’ambiance sonore sont moyennes. Par contre, les doubleuses font un travail remarquable, notamment celle de Kyoko qui a un rôle plus que difficile. La doubleuse arrive à jouer sur un tas de registres différents, et est formidable dans chacun d’eux.

Animation/Design/Character Design: 2/3
Il s’agit là du point faible dans Skip Beat. Certes on ne lui en tient pas rigueur, et les effets SD sont très réussis et très drôles. Je suis tout de même obligé de sanctionner en comparaison des autres séries.

Réalisation/Emotion/Ressenti: 4/5
Skip Beat est jouissif quand il décide de mettre en avant les roublardises de ces personnages. Il réussit nettement moins quand on commence à partir dans les drames amoureux de la fin de série. C’est le problême quand on joue sur les deux tableaux comiques et tragiques. Peu d’animés d’ailleurs peuvent se targuer d’avoir réussi (School Rumble y est arrivé à mon sens dans sa première saison, mais s’est écroulé dans sa deuxième).

Personnages: 3/3
Le point fort de la série, c’est bien ses personnages et les élucubrations de Kyoko. Tous les personnages sont pittoresques et savent réjouir leur audience.

Bonus: 2/3
Bonus « Comédie »: Oui Skip Beat est drôle, et c’est assez rare sur ces saisons automne et hiverpour mériter ce bonus.
Bonus « personnage »: Skip Beat est la deuxième série à obtenir deux bonus. Je pense que le personnage de Kyoko le mérite complètement, autant du point de vue du personnage lui même que de la doubleuse. Une fille qui entre dans le show Business pour se vengerde son ex ne peut être qu’intéressante.

10 mars, 2009

Skip Beat 22

Classé dans : Skip Beat — immelman @ 12:35

Skip Beat 22 dans Skip Beat skipbeat2201skipbeat2204 dans Skip Beat
skipbeat2202skipbeat2203

Team: Crustyroll

Le traditionnel Skip Beat du mardi, le voici! L’épisode raconte comment Kyoko arrive à créer sa propre version du personnage de Mio dans le drama qu’elle commence à tourner Tsukigomori (Dark Moon). Arrivera-t-elle à se faire accepter de l’actrice ayant joué son personnage dans le drama original? Tout laisse à penser que oui.

Skip Beat ne s’était jamais autant arrêté sur la mise en place d’un rôle autant que dans cet épisode. Peut être que là, c’était un peu trop, ça fait plus d’un épisode que le personnage de Kyoko s’étalonne. Ce n’est pas que ce n’est pas intéressant, c’est juste que Skip Beat s’engage dans une ambiance un peu trop cérébrale, beaucoup moins légère que d’habitude. Même Kyoko disparait complètement, et laisse place au personnage qu’elle incarne. J’ai quelques appréhensions dans ce choix de réalisation, car pour l’instant, c’est Kyoko et son caractère si particulier qui poussait la série; si Kyoko n’est plus là, Skip Beat va-t-il continuer à être aussi sympa?

Autre chose, je me demande combien de temps va durer cet arc de l’histoire, dans lequel Kyoko tourne Dark Moon. Est-ce-que l’histoire va se concentrer sur ce premier gros rôle de Kyoko, ou alors cela va-t-il durer encore juste un ou 2 épisodes avec une ellipse temporelle permettant d’arriver pile à la fin du tournage? J’espère que ce sera la deuxième solution, ou alors, j’espère que Skip Beat arrivera à me faire changer d’avis.

 

manga |
les jeunes acteurs célèbre |
DOCTEUR WHO |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Casting de Scrubs
| patitofeodtmc190
| jeffhardy59100